Vous êtes un professionnel ? Personnalisez votre expérience. Connexion.

Le défi du chauffage périphérique à l’aide d’un diffuseur linéaire

De nos jours, les bâtiments commerciaux nécessitent de la climatisation tout au long de l’année afin de maintenir le confort des occupants. Ceci est dû aux gains internes du bâtiment générés par les occupants eux-mêmes ainsi que par les équipements tels que l’éclairage, les ordinateurs, les imprimantes et tout autre type d'équipement.

Il est courant de délimiter un étage commercial en deux zones : la zone centrale et la zone périphérique. Tel que démontré ci-dessous, la zone centrale est représentée en rouge et la zone périphérique en jaune.

 

Zone périphérique

Généralement, la zone périphérique d’un étage commercial est délimitée par les façades vitrées du bâtiment et s’étend sur 3 mètres approximativement. Durant l’hiver, le chauffage est requis dans la zone périphérique du bâtiment tandis que la zone centrale nécessite de la climatisation. D’autre part, la climatisation est nécessaire dans les deux zones durant l’été. Lorsqu’un diffuseur linéaire est utilisé, le défi est de projeter l’air adéquatement dans les deux zones selon la saison surtout dans les bâtiments architecturaux avec façades vitrées. Considérons différents scénarios de projection d’air ainsi que les conséquences durant les deux saisons.

 

Diffuseur projette l’air vers la zone centrale du bâtiment tout au long de l’année Diffuseur projette l’air vers la partie vitrée de la zone périphérique tout au long de l’année
ÉTÉ
L’air froid est projeté correctement loin
de la fenêtre procurant le confort
des occupants.
ÉTÉ
L’air froid est projeté vers la façade vitrée dans
la zone périphérique créant un courant d’air
froid lorsque l’air longe la fenêtre. Un inconfort
est donc ressenti par les occupants.
HIVER
L’air chaud est projeté loin de la fenêtre
créant de la condensation sur celle-ci.
L’air chaud se mélange avec l’air froid utilisé
pour climatiser la zone centrale et augmente
donc sa température créant une perte d'énergie
en chauffage et en climatisation.
HIVER
L’air chaud est projeté vers le mur vitré
et la condensation est évitée. Les occupants
de la zone périphérique sont donc confortables
et aucune énergie n’est perdue.

 

La solution couramment utilisée dans l'industrie est de permettre au diffuseur de projeter l’air dans les deux zones en tout temps. Ceci est reconnu en tant qu'un compromis 50/50 puisque 50% de l’air est toujours projeté dans la mauvaise direction.

Heureusement, Titus-HVAC offre un diffuseur linéaire « Auto-Changeover » qui permet une décharge d’air bidirectionnelle. Tel que démontré dans les illustrations ci-dessous, le diffuseur linéaire EOS est équipé d’un actuateur relié à un bras qui change de position selon la température d’alimentation de l’air et qui change conséquemment la direction de l’air diffusée. Le point de consigne standard pour l’actuateur est de 71°F en climatisation et de 78°F en chauffage. Donc, le diffuseur projette l’air vers la zone centrale lorsque la température d’alimentation est inférieure à la température de consigne. Le bras se repositionne et l’air est projeté vers la façade vitrée lorsque le diffuseur détecte une température d’alimentation supérieure à la consigne en chauffage.

 

 

Le diffuseur EOS « Auto-Changeover » offre aussi les avantages suivants

  • L’ajustement du point de consigne à 2°F au-dessous ou au-dessus du point de consigne standard
  • Le diffuseur est muni de cellules photovoltaïques qui absorbent l’énergie solaire afin d’alimenter l’actuateur en énergie
  • Les économies en énergie peuvent contribuer à la certification LEED

Le diffuseur EOS offre donc une solution plus adéquate que le compromis 50/50présentement accepté en industrie.


Trouver un détaillant
près de chez vous

Recherche